Quand et comment apprendre la propreté ?

réhausseur de toilette

En tant que nouveaux parents, vous serez forcément confronté à l’étape de la propreté de bébé. C’est souvent une source de stress pour beaucoup. Alors quand et comment apprendre la propreté ?

Quand et comment apprendre la propreté à son bébé ?

Lorsque l’on parle de propreté, on pense en premier lieu à enlever la couche en journée. Toutefois, vous serez également confronté un jour ou l’autre à devoir enlever la couche à la sieste et la nuit. Voyons donc comment accompagner votre enfant. Quoi qu’il arrive ce la demandera du temps et de la patience. Ne soyez donc pas trop pressé.

La propreté la journée

Un enfant va d’abord commencer par apprendre à maîtriser ses sphincters en journée avant d’être capable de se retenir la nuit. Temps que votre enfant n’est pas capable de monter seul les marches des escaliers, sans aide, il est peu probable qu’il arrive à contrôler efficacement ses sphincters. Chaque enfant est unique et évolue donc à son rythme. Certains tout-petits seront capables de commencer à faire pipi sur le pot vers 18 mois, quand d’autres auront besoin de dépasser les 2 ans.

Vous devez également savoir que cela plus facile pour un enfant de faire pipi sur le pot que pour les selles. En réalité, un enfant peut retenir ses selles durant la journée facilement, alors que c’est impossible pour le pipi. Un enfant attendra donc sa couche pour aller à la selle.

Pour ce qui est de la sieste, attendez d’avoir plusieurs jours une couche sèche au réveil pour lui enlever sa couche.

Enlever la couche la nuit

Pour enlever la couche la nuit, vous devrez déjà attendre que votre enfant soit propre la journée. Cela ne va donc pas se passer en même temps. N’oubliez pas de mettre une alèse pour protéger le matelas et également d’avoir toujours dans votre placard des draps propres et pyjama.

Faites un passage aux toilettes avant d’aller le coucher et ne lui donnez pas à boire juste avant d’aller au dodo. Laissez-lui également le pot à disposition, mais ne l’obligez pas à se lever au milieu de la nuit.

Comment aider bébé à être propre ?

Voici quelques conseils pour apprendre la propreté à votre enfant.

  1. Attendez qu’il soit prêt. Inutile de mettre votre bébé sur le pot dès qu’il fait ses premiers pas. Un enfant n’aura pas la maturité neurologique avant ses 18 mois minimum.
  2. Présentez-lui le pot avant de le mettre dessus. Laissez-lui le temps de se familiariser avec ce nouvel objet.
  3. Instaurer une routine. Mettez-le sur le pot avant les repas et avant d’aller à la sieste par exemple.
  4. Ne le laissez pas trop longtemps dessus. Rien ne sert de laisser votre enfant 10 minutes sur le pot. Vous risquez juste de le bloquer et il refusera d’y retourner.
  5. Choisissez du matériel adapté. Ne mettez pas votre enfant sur les toilettes de grand s’il n’est pas prêt. Certains enfants accepteront le pot, quand d’autres préfèreront le réducteur de toilette, avec ou sans marche. Les petits garçons pourront apprécier le pipi sur le gazon. À vous de vous adapter à votre enfant et non l’inverse.
  6. Ne faites pas un drame des accidents. Dites-lui au contraire que cela peut arriver et que ce n’est pas grave.

Si vous cherchez des pots ludiques ou pratiques pour amener votre enfant tout doucement vers la propreté, voici une petite sélection :

Mon avis sur le réducteur de toilette Adovel

Avoir du matériel adapté est indispensable pour que bébé acquiert la propreté. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir le réducteur de toilette Adovel. Au niveau du prix, vous avez affaire à un réducteur au meilleur rapport qualité prix. Vous apprécierez de pouvoir le monter en un clin d’œil. Heureusement d’ailleurs, car notre fils avait déjà baissé son pantalon au milieu du salon pour s’asseoir dessus. Je tiens à préciser que nous l’avons acheté comme n’importe quel consommateur. Nous n’avons jamais été contacté par la marque afin de faire le test. Sachez également qu’il s’installe sur tout type de toilette car il se pose au-dessus de votre lunette et les pieds reposent automatiquement au sol car l’assise s’abaisse et se relève. C’est d’ailleurs indispensable pour le ranger sur le côté du toilette, pour que vous puissiez y aller aussi sans avoir aucune manipulation à faire.

Du point de vue de votre enfant, vous avez une assise rembourrée, très facile à nettoyer. Les petites fesses de votre tout-petit ne seront donc pas sur un plastique rigide inconfortable. La petite marche est suffisamment large pour que votre enfant puisse faire demi-tour dessus. C’était un critère important pour notre fils, car il monte face aux toilettes et doit ensuite se retourner pour baisser son pantalon et s’asseoir sur son réhausseur. Une fois sur la marche, il peut éteindre la lumière. Il adore faire tout comme les grands. En plus, il peut se tenir.

Points forts :

  • assise rembourrée
  • marche large pour pouvoir se retourner
  • poignée pour se tenir et se sentir en sécurité
  • montage ultra facile
réhausseur de toilette
Lucie Marcq
Les derniers articles par Lucie Marcq (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *